mercredi 30 novembre 2016

Les dominos


Je hais la country, je préfère de loin les dominos.
Je hais le folklore.
Encore plus la country.
Je vomis la country.
J'aime le vrai.
Mais le vrai, qui était un moment du faux, la seule place qu'on lui laissait, a définitivement disparu.
Va pour une partie de dominos.
Aux chiottes la country.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.