jeudi 10 novembre 2016

Un tombeur

Carla n'a pas résisté à son charme, à ses cheveux au vent, son sourire enjôleur. A peine élu elle est venu se blottir sous son aile protectrice. Avec lui c'est du sérieux :



2 commentaires:

  1. Femme de footballeur. La grande classe, le Donald. Rien à voir avec Carla. Je crains le pire quand Melania Trump devra jouer la première dame. Notez que Ivana avec sa banane années 50 n'était pas mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Femme de footballeur ? Je ne sais pas. Par contre j'apprends un peu amusé, via le site BFM, que Carla aurait eu une liaison avec Donald dans le passé.
      Ce qui n'était qu'un petit billet sur une ressemblance assez évidente prend du coup un peu de sel.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.