samedi 10 décembre 2016

Natacha et Patrick


J'avais imaginé vous parler de ce livre qui sort ces jours-ci écrit par Natacha Polony et ses complices du Comité Orwell intitulé "Bienvenue dans le pire des mondes" ou le triomphe du soft totalitarisme qui aurait pu aussi s'appeler "La globalisation pour les nuls". Mais sachant les lecteurs de ce blog très instruits de la marche de ce monde, je me suis dit que je risquais comme souvent dans pareil cas d'être ennuyeux voire redondant. Et puis je suis tombé sur cet interview de Patrick Buisson à Bd Voltaire. Bingo !
Bingo car Patrick Buisson, en 22 minutes, dit peu ou prou la même chose que la belle Natacha, même si le fait économique semble moins le concerner.
Si mon précédent billet et sa vidéo sans doute un peu trop longue n'a pas eu l'heur de séduire beaucoup de monde, je ne doute pas un instant qu'il en sera différent avec celle-ci : qu'est-ce donc que 22 minutes ?
Reste évidemment la forte probabilité que tout le monde ait déjà vu cette vidéo...
Reste aussi que l'on peu lire à profit le livre de Natacha, plus complet, plus circonstancié, notamment en ce qui concerne la force vitale de la globalisation : l'argent. L’argent qui corrompt, l’argent qui achète, l’argent qui écrase, l’argent qui tue, l’argent qui ruine, et l’argent qui pourrit jusqu’à la conscience des hommes. L'argent et ses règles propres qui impliquent la fabrique du crétin que caresse la perfide Najat (dans la lignée de ses prédécesseurs il est vrai),  la mise à mort (n'ayons pas peur des mots) de la classe moyenne, de la France périphérique, et comment ce règne de mille ans a été froidement décidé vers la fin des années 70 pour le seul bénéfice d'une toute, toute, toute petite fraction de chanceux dont vous et moi ne faisons, ne ferons pas partie (ne rêvez plus).
Finalement je pense que l'on doit faire les deux : écouter Patrick, lire Natacha.
Bon week-end avec ou sans particules fines !







5 commentaires:

  1. je l'ai entendu pendant plus d'une heure sur Radio courtoisie hier soir , il était bluffant ! il y avait longtemps que je n'avais pas entendu quelqu'un d'aussi clair sur ce qui se passe actuellement, un type super brillant comme on en entends peu

    RépondreSupprimer
  2. je l'ai écouté sur Radio Courtoisie cette semaine, brillant ! je ne m'attendais pas à ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'on l'aime ou pas il est effectivement brillant.

      Supprimer
  3. Ecouter Buisson, c'est au-dessus de mes forces. Quand on est capable d'enregistrer à l'insu de la personne et d'en faire un livre, on est une crapule. Et rien de ce qu'on peut raconter n'est crédible. Buisson, berk.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah...
      C'était pour l'histoire les écoutes !
      Et puis il est plutôt bel homme non ? :)

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.