mercredi 25 janvier 2017

Poids plume




Ce soir je regardais le fameux débat. On commença par l'économie, le revenu universel, le choc de simplification dans le marécage des aides en tout genre, enfin ce genre de truc. Ça ronronnait pépère : 32 heures payées 50, pourquoi pas. L'un proposait du rêve l'autre tentait de réveiller le rêveur. Bon... tout cela se tenait, chacun avait ses arguments. Puis, abordant le brûlant sujet de la laïcité, tout a dérapé.
Je m'en étonne encore : à un moment Manuel Valls en vint à citer Alain Soral comme si, dans cette élection, ce dernier avait sa place. Comme si surtout celui qui fut notre ministre de l'intérieur puis notre premier ministre n'avait que ce combat à mener : écraser un paria qui se débat avec les tribunaux pour oser dire ce qu'il a envie de dire. Benoit Hamon lui fit remarquer que ce n'était pas bien malin à une heure de grande écoute de lui faire autant de publicité. Mais lui-même embraya aussi sec sur une proposition hallucinante : créer une brigade d'inspecteurs du bien vivre ensemble. "La vie des autres", l'URRS avant la perestroïka et le goulag pour tous les mal-pensants, demandez le programme !
Devant tant de folies accumulées  j'ai coupé net ma télé.
Aller va...dégagez !

7 commentaires:

  1. "Les inspecteurs du vivre-ensemble", dans la suite logique de toutes les mesures proposées par Hamon. En Russie soviétique il n'y avait pas de chômage non plus, la vieille babouchka faisait balayeuse, l'apparatchik payé à rien foutre avec les honneurs. Les magasins vides, le peuple crevant de faim, endoctriné avec une solide brigade du vivre-ensemble, la Loubianka, et le goulag pour rééduquer le récalcitrant.

    J'ai trouvé Hamon terrifiant, avec son physique anodin de simplet, de valet de ferme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Terrifiant, tout à fait...
      E! souvenons nous que "les pesticides provoquent des pubertés précoces", non mais sans blague !

      Supprimer
    2. Terrifiant oui un peu.
      Les amis du désastre n'en ont jamais assez.

      Supprimer
  2. oui nous allons manger sain, vivre sain, bouger sain, se chauffer sain, penser sain...ouah ça donne furieusement envie...welcome to Paradise ! (pis ça coutera pô cher...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Penser sain surtout, c'est le plus important.
      Le reste ma foi on fait avec ce qu'on a.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.