mardi 31 janvier 2017

Tout s'explique

                                                 


L'archéologie est formelle : sur le site de Corent, un oppidum d'environ 10000 âmes au milieu des volcans du Massif Central, les Celtes qui vivaient là vers le 1er siècle avant notre ère ont bu entre 50000 et 100000 jarres de vin en cent ans. Soit, par an, l'équivalent de 28000 bouteilles d'un vin rouge hors de prix directement importé d'Italie, de la région du Vésuve plus précisément, soit plusieurs mois de transport. C'est dire si l'affaire était d'importance. C'est dire si l'alcool fait partie de notre culture depuis belle lurette.
Mais ça n'est rien. Ce qu'affirment aujourd'hui certains chercheurs ? Ce serait pour fabriquer et boire ensemble de l'alcool que les hommes se seraient sédentarisés, puis organisés en sociétés*. Et là on ne parle pas des Français, mais bien de l'humanité tout entière, qui, à chaque fois qu'elle a lancé une civilisation, a concocté un breuvage alcoolisé en guise de liant social. En d'autres termes, l'ivresse aurait précédé à la fois l'agriculture et le langage, l'art et la religion. Une sacrée révélation !

Edito de National Géographic, février 2017**.

* Les nomades et autres bédouins des déserts n'avaient guère d'autre choix que celui de nomader éternellement à la recherche d'un bar. On en conçoit quelques rancœurs, énervements, jalousies et frustrations.

**Texte recopié sans autorisation préalable mais que l'on me pardonne : j'avais bu.

Plus loin on nous explique que si le singe est descendu de son arbre, c'est pour chercher des fruits fermentés, faire la fête avec ses semblables et qu'en terme de civilisations la soûlographie précède tout, que tout (les arts, les religions) en découle.
Passionnant.

8 commentaires:

  1. Le singe est un ivrogne. Pour les capturer, au Sénégal, ils mettaient en brousse une calebasse remplie de vin de palme puis venaient ramasser les singes ivre-morts qui cuvaient près d'elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca semble assez simple comme chasse la chasse aux singes...

      Supprimer
  2. Tout découle de la soûlographie? Même la politique? Vous avez raison: tout s'explique

    RépondreSupprimer
  3. je me disais aussi que certaines trognes au Palais Bourbon avaient des antécédents qui remontaient sans doute très loin , voilà qui s'explique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous voulez dire qu'il y a des macaques au Palais Bourbon ?

      Supprimer
  4. Si tu donnes une boisson à un homme, il boira un jour. Si tu mets du Ricard, il boira toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Ricard n'est pas une boisson honnête : elle rend fou celui qui s'y adonne.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.