lundi 16 janvier 2017

Vague de froid

C'est donc ça une vague de froid ? En janvier ? Et ça fait les gros titres des journaux ?
A moins que nos plumitifs ne se soient habitués au réchauffement climatique...


6 commentaires:

  1. Vivement le réchauffement climatique !
    Nos sauveurs de planète ne s'occupent jamais de la surpopulation exponentielle du tiers-monde. En 2050 la planète devra supporter 10 milliards d'humains, mais plutôt que de se demander comment mettre en place une contraception efficace, ils préfèrent nous culpabiliser avec le réchauffement et obsessionnellement demander l'arrêt des centrales nucléaires. La France représente 1% des habitants de la "planète". Pendant ce temps, les autres ont au minimum 5 enfants par femme qu'ils n'arrivent pas à nourrir et qu'ils nous envoient. Mais chut, pas d'islamophobie.
    Ce qui fait plaisir, c'est que les réchauffistes sont tellement pas sûrs de leurs théories, qu'ils parlent maintenant de "désordre climatique", ça mange pas de pain, après tout, le moindre petit orage est un "désordre climatique".
    Et vivement le réchauffement climatique !
    Vive le nucléaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qu'il y a de fascinant concernant la démographie de la france, c'est que j'apprends ce matin que nous sommes désormais 66,9 millions d'habitants (je n'ose plus dire Français) alors alors que les femmes font en moyenne 1,93 enfants bien en dessous du seuil de renouvellement des générations (2,5 je crois).
      On se demande bien comment on arrive à ce chiffre...

      Supprimer
    2. L'INED explique que la génération des femmes en âge d'avoir des enfants est moins nombreuse.
      En Arabie Saoudite (Chesnot-Malbrunot, "Nos très chers émirs") les moins de 35 ans représentent 45% de la population. Tous au chômage. Enfin, on leur donne du fric (beaucoup) pour acheter la paix sociale, ou, comme en URSS, on leur fournit une fonction administrative factice.

      Supprimer
    3. L'inversion de la pyramide serait donc un début d'explication.
      Dans les années 60 nous étions moins nombreux (40 millions) mais aussi plus jeunes et surtout plus homogènes. Quelque chose s'est définitivement déréglé après mai 68.

      Supprimer
  2. en tous les cas, nous ça va .....beau soleil su Paris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais tout de même : un temps hivernal en plein mois de janvier avouez que c'est étrange...

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.