mardi 21 février 2017

C'est un Rubens...




... c'est une hippopodame
Avec un D comme dans marshmallow
Et si j'en pince pour c't'hippopodame
C'est qu'avec elle j'ai des prix de gros

Ah quel suspens sur mon hippopodame
Avec un D comme dans vas-y mollo
Les ressorts grincent sous l'hippopodame
Mais au-d'ssus j'm'sens bien dans sa peau

C'est pas une mince affaire c't'hippopodame
Avec un D comme dans gigolo
Lorsqu'elle me coince, mon hippopodame
Entre ses deux groseilles à maqu'reaux

Puis elle se rince vite fait l'hippopodame
Avec un D comme dans lavabo
Elle red'vient princesse hippopodame
Elle me refile mon petit cadeau

C'est un Rubens, c'est une hippopodame
Avec un D comme dans marshmallow
Et si j'en pince pour c't'hippopodame
C'est qu'avec elle j'ai des prix de gros


Photos là.

2 commentaires:

  1. Le seul interet de ces photos se serait de les montrer a des gosses en guise de prévention de l'obésité(un peu comme on le fait pour le tabac avec les images de cancéreux)Mais il me semble qu'hélas qu'entre généralisation du célibat et du fast-fooding, raréfaction du travail voire de toute activité physique, les obeses(tout comme les vioque)ne sont pas près de diminuer bien au contraire Entre les ayatollahs du bio de la bonne santé et les gros lards, il n'aura presque plus rien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans l'esprit de ceux qui les diffusent ces photos, elles ont bien sûr un autre intérêt : témoigner sans relâche en faveur de la tolérance.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.