lundi 20 février 2017

L'Algérie, ses colonisations




Les dix premières minutes sont assez instructives.

Ici.

Ou encore là, plus beau encore (si on est pressé on préférera celui-ci).

Colonisez, colonisez ! ... qu'ils disaient.
Aujourd'hui ce serait un crime. Contre l'humanité en plus dites donc ! Alors on regrette, on fait part des tourments du peuple français devant ce passé qui ne passerait pas, on demande mille fois pardon pour notre histoire si mauvaise, si nauséabonde, on présente ses excuses au nom de gens qui ne lui ont rien demandé.
Mais, sans colonisation, pas d'Amérique, pas d'Israël, pas de barbus en Perse, pas de civilisation romaine, pas d'Andalousie si souvent montrée en exemple par les mêmes ! etc...etc... est-il nécessaire de le rappeler à Macron ?
Ignorant Macron (ou qui fait bien semblant de l'être), inconsistant Macron qui prend les électeurs pour des débiles, s'imagine que l'élection présidentielle est un jeu de télé-réalité auquel il suffirait de se présenter bien coiffé, bien maquillé, pour remporter la mise, que l'on peut raconter n'importe quoi pourvu que l'on ait l’œil qui pétille et le sourire Ultra Brite, qui est contraint lui aussi de présenter ses excuses jour après jour pour ses mots de la veille.
Les regrets, la repentance, les excuses, on en a un peu plein le cul comme pourrait dire Théo.
S'il ne comprend pas ça...
Baudruche Macron va...

S'il faut à perpète
Qu'à l'aube on regrette
Vaut mieux qu'on 'arrête
Mes petits oiseaux

Les oubliettes, S. Gainsbourg.





4 commentaires:

  1. vous avez raison ! plein le cul c'est le moins que l'on puisse dire, pour récupérer les votes des banlieues racailles, il va cracher sa bêtise en Algérie et le lendemain il croit que les Pieds Noirs vont oublier ? il dit ça à Toulon ce débile ville que je connais bien, habitée par une majorité de rapatriés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que voulez-vous : c'est un jeune chien fou qui ne sait pas trop où il va.

      Supprimer
  2. L'élection d'un tel bouffon creuserait la tombe de notre démocratie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finirait de creuser la tombe, J-E, finirait...

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.