jeudi 23 février 2017

L'espoir




J'y pensais l'autre jour en regardant des images du meeting de Macron : quelle différence au fond entre un meeting politique et le concert d'un chanteur de variétés ? Pas beaucoup en fait. Dans les deux cas nous voyons des enfants entrés par inadvertance dans le monde adulte venir se faire bercer un instant, vibrer autour de mots si forts si creux, oublier le fils qui file un mauvais coton, les résultats d'analyses qui ne sont pas bons, le Codevi qu'il va falloir casser pour finir le mois, vibrer à l'unisson comme dans une grande famille quand la notre se décompose. Foules sentimentales comme disait Souchon qui veulent entendre encore parler d'amour, cette chimère qu'ils ont entraperçu jadis dans les bras de leur mère ou vers 20 ans en même temps que les poussées d'acné, d'espoir aussi, même s'ils ignorent en quoi le placer. En politique "l'espoir" est sans doute le mot autour duquel depuis toujours se sont formées les formules les plus vides et pourtant les plus applaudies : faire vivre l'espoir, redonner sa chance à l'espoir, créer de nouvelles espérances, chantiers d'espoir, suscitons l'espoir ! Enfin y'a tout un catalogue, suffit de piocher ...  Au moins le chanteur de variétés doit-il se casser un peu la nénette (un peu seulement pour beaucoup) pour faire rimer "amour" avec "toujours" de façon originale : son fond de sauce est un peu plus compliqué à réaliser.
N'empêche...
En sortant du concert comme du meeting, de la parenthèse frémissante, onirique, on n'y coupe pas : faut bien se la coltiner de nouveau cette chienne de vie. Déjà le RER est en rade, le rêve est bien fini.
Après le 7 mai, quand les camelots auront rangé leurs tréteaux, leurs porte-voix,  il aura une drôle de gueule, l'espoir.

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Cette campagne me fatigue déjà...
      Mais comment y échapper ?

      Supprimer
  2. L'espoir, ça, c'était avant.
    PS: Les captcha, c'est chiant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normalement y'a pas ça ici.
      Je vais vérifier.

      Supprimer
  3. Il faut compter les arbres ou les vitrines sur des photos pour prouver qu'on pense ce qu'on va écrire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais tacher de résoudre ça tout de suite !

      Supprimer

    2. J'ai la réponse : les propriétaires de blog utilisant blogger en sont dispensé. Pour les autres il faudrait que j'active la modération :

      Paramètres - Articles, commentaires et partage - Afficher la vérification des mots. Cette option permet d'activer ou de désactiver le système de contrôle contre les robots spammeurs. La désactivation de ce système est possible uniquement si la modération des commentaires est activée (voir point suivant "Modérer les commentaires").

      Mais comme je ne tiens pas à modérer mes commentateurs il faut hélas en passer par cette étape. Je crois me souvenir que c'était beaucoup plus simple naguère...

      Supprimer
  4. Je suis allé voir dans les paramètres, mais n'y ai pas trouvé de solution à mon problème à savoir que certains commentateurs réguliers se sont vu interdire l'accès aux commentaires alors que ceux-ci sont ouverts à tous. Auriez-vous une idée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire je ne peux pas vous en dire plus que ce que j'en dis un peu plus haut, J-E.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.