vendredi 24 février 2017

Un suspect




Je voudrais revenir sur le dérapage de ce policier dont fut victime le jeune Théo qui n'en finit pas d'émouvoir la France entière et plus particulièrement sa jeunesse estudiantine toujours prompte à se lever pour les justes causes. Dans cette scabreuse histoire il me semble en effet que toutes les pistes n'ont pas été explorées. Par exemple je vois de plus en plus dans nos rues des jeunes déambuler avec des pantalons à un cheveu de leur glisser sur les hanches. Outre que c'est à mon avis une tenue peu élégante, une faute de goût manifeste, on imagine aisément ce qui peut advenir de ce pauvre pantalon dans une interpellation un peu musclée comme celle vécue par le très jeune Théo. Inutile de vous faire un dessin. Mais dans ce cas nous tiendrions un suspect : le pantalon qui, l'espace d'un moment, aurait abdiqué ses fonctions de protection et de pudeur.
Mon hypothèse demande à être vérifiée car si elle devait s'avérer juste nous n'aurions plus un enfant pré-pubère victime de violences policières mais bien la victime consentante d'une mode aussi laide qu'absurde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.