mercredi 15 mars 2017

Comment osent-ils ?



« Le vote pour l’extrême droite est contraire aux intérêts de chaque Français, contraire au pouvoir d’achat et à l’emploi« , a ajouté François Hollande mardi, à l’occasion de sa visite dans le Loiret sur le thème de la formation et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Un million de chômeurs de plus en cinq ans, la loi El Khomri et tant d'autres petites misères portées au droit du travail, voter Hollande en 2012 a en effet été très favorable aux intérêts des Français. Ils en mesurent les bénéfices chaque jour et ne se sont jamais remis du renoncement de FH à être candidat en 2017.


On peut poser le problème différemment : qui se sent proche de BHL ? Et qu'est-ce donc "un Kurde démocrate" ? Ces Kurdes éparpillés sur trois nations, qui rêvent de refonder leur Etat perdu, ne caressent-ils pas en secret d'inavouables pensées xénophobes, nationalistes ?
Là, tout de suite, j'en vois deux qui auraient mieux fait de se taire.
Mais qui les écoute encore, que vaut leur parole ? Rien. Nada.


2 commentaires:

  1. Ce que je ne comprendrai jamais c'est que Le Point publie toutes les semaines une chronique de BHL que personne ne lit, ou alors au second degré. Les postures de BHL sont raillées depuis longtemps, dernières en date : BHL en Ukraine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non, même pas au second degré.
      Ses leçons de morale à deux balles ne font plus rire personne.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.