lundi 13 mars 2017

Expressions populaires




Si le brouillard s'épaissit sur ce que sera l'après deuxième tour de cette présidentielle, au moins y voit-on plus clair sur le sens d'expressions populaires comme "tailler une veste" ou, plus chic, "tailler un costard".
C'est toujours ça de pris.

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ça n'a pas exactement la même signification mais ça marche tout de même.

      Supprimer
    2. J'y avais en effet inséré le sentiment de manque que provoque l'extrême brièveté du billet...

      Supprimer
    3. Ah pardon je n'avais pas compris.
      C'est vrai que parfois je meuble d'un rien quand je n'ai pas grand-chose à dire. C'est de plus en plus fréquent en fait.

      Supprimer
  2. Expressions nouvelles qui font zapper : "celles-z-et-ceux", "le voile", "sur BFM on a vu".

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.