dimanche 26 mars 2017

La chanson du dimanche


Quand elle avait le cafard, et ça lui arrivait souvent, elle, la Parisienne égarée qui bovarysait dans un bled de campagne entre Beauce et Gatinais, ma mère se mettait à fredonner ça.
Et dans sa voix qui chantait juste il y avait encore plus de mélancolie que dans la version ci-dessous. C'était des souvenirs moqueurs, enfouis, de bals du côté de Joinville ou du quai de Grenelle qui revenaient lui dire : "te souviens-tu comme tu étais heureuse alors" ?
Dans ces moments-là toute la maison avait le cafard :






Mon cœur est un violon
Sur lequel ton archet joue
Et qui vibre tout du long
Appuyé contre ta joue
Tantôt l'air est vif et gai
Comme un refrain de folie
Tantôt le son fatigué
Traîne avec mélancolie

Dans la nuit qui s'achève
Mon cœur est plein de toi
La musique est un rêve
Qui vibre sous tes doigts
Sous tes doigts la caresse
Rend mon désir si fort
Qu'il va jusqu'à l'ivresse
Et meurt à la fin de l'accord

Mon cœur est un violon
Sur lequel ton archet joue

18 commentaires:

  1. Cela devait être fort émouvant chanté par votre maman...
    Un blues si distingué et romantique à souhait, tout à fait de circonstance pour ce dimanche mi-figue mi-raisin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un blues dites-vous ? Je n'y avais pas pensé. Je trouve qu'il y a plutôt des notes "jazzy", et encore...

      Supprimer
  2. Bonsoir, mais pourquoi des points de suspension ici et là?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourquoi pas ?
      Céline aussi les aimait bien les points de suspension, et on ne lui en faisait pas le reproche...

      Supprimer
    2. C'est peut-être la houle.

      Supprimer
    3. Là vous auriez pu en mettre.

      Supprimer
  3. Mettre quoi?
    https://www.youtube.com/watch?v=YjJEgThIFIw

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Léo à deux ou trois exceptions me fatigue.

      Supprimer
  4. Avec une interprète, ça devrait aller mieux alors. Moi, je préfère quand c'est lui qui chante mais là, je n'ai pas trouvé la chanson originale. Qu'est-ce que vous aimez de Ferré, alors?

    RépondreSupprimer
  5. "Merde à Vauban" par exemple.
    https://youtu.be/HwHpjJfN7cw
    Pas trop sérieux et assez comique.

    RépondreSupprimer
  6. Ah oui, merci, "comique" comme ce document, alors...? si vous y avez accès, bien sûr, c'est un blog consacré au chanteur. Ils disent le film bouleversant, je trouve aussi, à 24, 25 surtout. Mais ça va vous fatiguer alors.
    https://www.facebook.com/groups/leoferre/permalink/1438399669507878/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai accès.
      Très intéressant.
      C'est marrant il a des expressions dans son visage (la bouche, les yeux) qui rappellent Mitterrand.
      Je regarderai ça plus attentivement un peu plus tard.

      Supprimer
  7. (la ressemblance, j'entends).

    RépondreSupprimer
  8. A partir de la dixième minute il m'a semblé.
    On s'en fout.

    RépondreSupprimer
  9. Que ça reste malgré tout, si vous vous en foutez, vous vous en foutez aussi? Moi non.

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.