lundi 3 avril 2017

Je suis Saint-Pétersbourg





Anne s'il te plait : éteins-moi la tour Eiffel, ou éclaire la aux couleurs de la Russie. La Russie tu sais, ce pays qui nous a tant aidé en quarante, qui continue à le faire au Moyen-Orient. Oui bien sûr : il est de bon ton de dire tout le mal que l'on pense de Poutine, ce voyou exécrable qui n'en fait qu'à sa tête. Mais à Saint-Pétersbourg comme à Londres, Berlin, Paris, les victimes se ressemblent, les criminels aussi.

6 commentaires:

  1. Et Poutine possède cette qualité assez rare chez les hommes politiques de nos jours, la classe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vous contredirai pas car vous me semblez assez experte sur le sujet.

      Supprimer
  2. AH ! mais cépapareil voyons ! il y a morts et morts et ce Poutine, cet affreux, il aurait pas dès fois .....
    En tous les cas, lors des attentats à Paris, lui, il avait mis les drapeaux en berne, mais la bignole ne le fera pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nom commun[modifier]
      Singulier Pluriel
      bignole bignoles
      \bi.ɲɔl\
      bignole \bi.ɲɔl\ féminin
      (Argot) Concierge.
      – Dis, c’est quoi, une bignole ? – Une concierge, tiens ! — (Anne-Marie Pol, Danse !: Le garçon venu d'ailleurs, Volume 5, 2010)

      On en apprend tous les jours !!! :)

      Supprimer
  3. c'est une expression de vieux parigots !

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.