vendredi 21 avril 2017

La nation





Le nationalisme c'est la guerre, mots connus. De la nation il conviendrait de s'en éloigner et nous serions bien inspirés de prendre des chemins de traverse, de s'en détacher comme je l'ai entendu ce soir. Mais quand la nation est attaquée, de nouveau terrorisée, ses policiers tués, alors soudainement elle reprend des couleurs cette nation mal-aimée. Des couleurs morbides. Ceux qui font tout pour l'enterrer, œuvrent  à sa dislocation méthodiquement au quotidien, la convoquent opportunément un soir d'attentat.
Mais la compassion sonne creux dans la bouche de ceux qui ont renoncé à l'idée même de nation, se refusent à voir la guerre, à la dire, mais arment malgré tout les policiers municipaux, demain les garde-champêtres, projettent la construction de murs de protection le long de nos promenades dominicales.
Si le nationalisme c'est la guerre, la paix qu'ils nous proposent n'est pas de tout repos, à bien des égards autrement plus dangereuse et détestable.
Ce soir Monsieur Hollande commentant les incidents des Champs-Elysées a employé cent fois le mot "nation", mais je ne sais plus de quoi il parle.
Le sait-il lui-même ? L'a-t-il jamais su ?

7 commentaires:

  1. Contente de vous lire enfin, vous m'avez manqué !
    On dirait bien que vous avez zappé les professions de foi des candidats pour nous coller encore la tête de cette ingrate idole...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai zappé en effet, cas de force majeur.
      De toute façon les professions de foi des candidats je pense les connaître un peu.

      Supprimer
  2. Idem pour le drapeau français qu'il est tendancieux d'arborer au quotidien mais très Charlie un soir d'attentat.

    Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même qu'on le met en berne quelquefois.
      Mais un jour prochain on s'en passera, soyez-en sûr.

      Supprimer
  3. Personnellement, j'ai tendance à penser que l'instigateur de l'attentat de la nuit dernière est justement le personnage figurant sur la photo ! Au point où il en est, il est capable de tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ce matin pas un mot sur les prestations des candidats hier soir, il n'y en a plus que pour l'attentat.

      Supprimer
    2. C'est même lui qui a fourni la vieille Audi me dit-on.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.