jeudi 13 avril 2017

La trahison du peuple




Puisque trahison des élites il y a bien eu, il était naturel que vienne un jour la trahison du peuple. Nous y sommes (presque). Il est assez réjouissant de constater que les deux candidats des partis dits habituellement de gouvernement sont au plus bas. Joie qu'il convient de tempérer tout de suite si l'on évoque Macron et l’incompréhensible indulgence dont il bénéficie. Cette anomalie sera, on l'espère, rectifiée au soir du 23 avril.

S'agissant de Marine Le Pen certains s'étonnent que l'on ne s'attarde pas plus longuement sur son programme. Je trouve au contraire cette attitude parfaitement normale : Les Français qui votent MLP ne votent pas pour son programme, qui contient sans doute quelques fantaisies (mais quel programme en est exempt), mais parce qu'elle est de ce parti qui depuis si longtemps annonce les problèmes que nous connaissons aujourd'hui. Quand son père, bien avant Renaud Camus, nous mettait en garde contre le grand remplacement, tous les bien-pensants de l'époque criaient au scandale, au fantasme. Aujourd'hui plus personne ne le nie. Le FN était aussi le seul à prédire avec l'Europe la dégringolade du pouvoir d'achat des Français, la perte de leur souveraineté dans bien des domaines (agricole notamment), quand unanimement le monde politique nous vendait la prospérité et rivières de miel pour les siècles des siècles (cf feu Michel Rocard entre autres).
Accessoirement les Français votent Marine parce que ça fait chier les élites et comme les élites nous font chier souverainement (!), nous méprisent cordialement, ce n'est qu'un juste retour de bons procédés.
Voila pourquoi au grand désespoir des commentateurs tout semble glisser sur elle : vous pouvez bien parler, nous juger, nous savons ce que valent vos paroles, vos actes. Nous en subissons les conséquences depuis trop longtemps.

6 commentaires:

  1. Excellent, rien à ajouter.
    Quant au parti de MLP, rien ne sert de le mettre à l'écart, il monte à la vitesse de la marée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la vitesse de la marée, à la vitesse de la marée...
      Tôt ou tard la marée est basse et qui sait si pour elle ce ne sera pas le 23 avril ?
      Nous verrons bien.

      Supprimer
  2. Ce soir sur LCP:
    http://www.programme-tv.net/programme/culture-infos/9277630-le-pays-de-l-innocence-enfance-et-adolescence-de-francois-mitterrand/

    RépondreSupprimer
  3. Oups, confusion de post...

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.