lundi 24 juillet 2017

Vacances



Il est trop tôt pour faire un compte rendu du livre qui repose sur cette méridienne mais déjà je peux dire que le passage où le narrateur décrit la 9e symphonie de Beethoven qu'il entend sur un vieux poste, dans une sorte de gîte d'étape non répertorié par le guide Relais et Châteaux, alors qu'il vient de traverser la Cordillère des Andes et que la nuit tombe sur ce coin de nulle part, est d'une beauté tragique qui à elle seule mériterait la lecture du Partage des Eaux d'Alejo Carpentier.
Mais qui donc est cet homme qui me conseilla la lecture de ces ouvrages que j'ai emportés dans mes bagages de vacances et qui prétendait ne pas aimer les récits de voyage ? Car c'est tout de même aussi un peu cela que ce livre.

4 commentaires:

  1. Cet homme aussi lettré que généreux pourrait être Didier Goux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai marre qu'on me colle toujours tout sur le dos !

      Supprimer
    2. J'allais également le dire. Moi-même je lis des romans d'un certain auteur que notre cher Didier Goux, m'a conseillé de lire. Ce sont mes livres d'été.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.