dimanche 10 septembre 2017

La coterie


Coterie :
Péjoratif. Groupe de personnes qui se soutiennent pour faire prévaloir leurs intérêts : Une coterie littéraire.
Une coterie est une association entre certains groupes d’individus unis par un intérêt commun qui favorisent ceux qui font partie de leur compagnie et cabalent contre ceux qui n’en sont pas. Phénomène aussi ancien que la société elle-même, l’esprit de coterie est prêt à se défendre par tous les moyens et à sacrifier tous les intérêts contraires à son profit pour mettre une personne, une chose en crédit ou, au contraire, pour la discréditer.

Oui c'est vrai, nous nous sommes fait dégager. Et comme il faut encore... Pour tout dire nous l'avons bien mérité. Fumistes nous l'avons toujours été, désintéressés du sort de notre pays aussi ça va de soi. Nous possédions bien un dernier refuge  à St Martin ou à St Barth pour aller méditer des conséquences de notre inconséquence, mais il vient d'être balayé.
Alors vous avec qui nous avons toujours été d'une totale indulgence, vous à qui nous n'avons jamais mégoté les privilèges et les subventions, vous nous ferez bien une petite place n'est-ce pas ?
Chroniqueurs d'un monde qui nous échappe c'est de toute façon un point que nous partageons, et vous ne voudriez tout de même pas nous voir pointer à Pôle Emploi, devenir des sans-dents.
Ensemble nous dirons du mal des politiques, les Français adorent ça et nous sommes bien placés pour le faire. C'est combien la pige ?

14 commentaires:

  1. Joli tableau, je les connais tous :
    Raffie, Bachelot la battante, Orelifilipeti qui a eu l'insigne honneur d'être la compagne de Montebourg quand il était copain avec le sémillant grec Yanis Varoufakis, et le dernier... voyons, flûte son nom m'échappe soudain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Henri, de son prénom et pour vous mettre sur la piste.

      Supprimer
    2. Ceci dit le tableau est incomplet : il y manque au moins un socialiste et une FI.

      Supprimer
  2. Oui, ça y est : Henri Guaino, sympa et très courtois...
    Qui sont les deux autres que vous citez ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julien Dray sur LCI en lieu et place de la délicieuse et regrettée Natacha Polony, et une députée LFI dont le nom ne me revient pas sur C8.

      Supprimer
  3. Je n'apprécie guère Julien Dray, par contre je suis très fan de Natacha. Il me semble qu'on la voit régulièrement dans une émission que je vous signalerai quand elle fera sa rentrée. !

    RépondreSupprimer
  4. C'est le recyclage des politiques. Dans une entreprise, ils auraient été remercier sans tambour ni trompette, mais là, ils trouvent le moyens de revenir nous les "hacher menu". C'est dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excusez-moi. Il fallait lire le moyen et non le moyen(s). Ça m'apprendra à écrire sans me relire.

      Supprimer
    2. De même remerciés au lieu de remercier. Décidément, il faut que j'arrête d'écrire de façon impulsive et prendre le temps d'écrire un commentaire en me relisant. Toutes mes excuses à vos vos lecteurs

      Supprimer
  5. Toutes mes excuses à vos vos lecteurs

    Ça ne doit pas dépasser la cinquantaine dans les meilleurs jours... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes bien indulgent. Je vous en remercie. Comme vous le savez, ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité. Je n'ai guère plus d'audience que vous. Nous avons parfois l'impression d'écrire pour des convaincus.

      Supprimer
  6. C'est une excellente méthode, bien qu'un peu tortueuse, pour faire grimper le nombre des commentaires !
    (je parle des corrections d'orthographe...)

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.