samedi, mai 19, 2018

Lettre à Brigitte




Brigitte,

je m'adresse à toi car je sais bien que ton homme, tout gonflé d'orgueil qu'il est de s'être fait caresser par Trump, ne m'écoutera jamais.
Alors dis-lui toi, qu'il ne peut être à la fois roi Nègre, Napoléon, grand mufti de Paris et accessoirement Louis XIV. Ça ne marche pas, n'a jamais marché nulle part, ne marchera jamais, qu'il arrête de faire semblant de nous faire croire que chez nous c'est possible. Rappelle-lui qu'il y a tout juste un an il a hérité de la tâche sublime de sauvegarder la France et les intérêts de son peuple, qu'il a sur ses frêles épaules la charge d'une continuité historique. Qu'il s'y tienne c'est au fond tout ce que nous lui demandons. Essaie aussi, autant que peut se faire, de le tenir éloigné des voyous qu'il a trop tendance à côtoyer, ces tristes sires qui, par la grille du Coq à la nuit tombée, s'introduisent dans ta maisonnée, viennent lui souffler de bien préjudiciables conseils. Ils sont fanés tu le sais bien ces conseillers qui déjà dans les années quatre-vingt distillaient leur poison mortel à un président malade.
Parle-lui sur l'oreiller, avant qu'il ne s'endorme, des malheurs des Français qu'il se refuse à voir : la grande invasion, le désespoir de nos paysans, le camembert au lait pasteurisé... je te laisse compléter.
Moi, et derrière moi tout un peuple, comptons sur toi comme jadis sur Jeanne d'Arc, et je ne doute pas que tu sauras être sa meilleure conseillère, sa muse et notre voix, le faire rentrer dans le droit chemin.
Après tout n'es-tu pas déjà un peu sa maman ?

8 commentaires:

  1. c'est peine perdue, à la voir, elle est tout aussi gonflée d'orgueil que lui, petite prof qui ne s'était jamais vue si haut arrivée, il lui manque la classe et la retenue d'une vraie grande dame comme les 2 dernières qui ont su tenir le rang, Madame Pompidou et Madame De Gaulle, les suivantes n'étaient que seulement de vulgaires arrivistes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la retenue elle en a un peu quand même : on ne l'entend pas trop.

      Supprimer
  2. Vous faîtes fausse route, cher Fredi. Macron veut faire entrer la France dans la modernité et lui restituer sa grandeur. Et pour ce faire, il va utiliser un truc de prestidigitateur en faisant sa tournée des grandes capitales mondiales.
    Bref contrairement au dernier président mou, celui-ci a de l'ambition pour la France !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...
      Voilà qui est rassurant.
      Du coup, avec en prime ce temps printanier, me voilà d'humeur légère.

      Supprimer
  3. Je ne voudrais pas assombrir votre humeur, mais à mon avis, Macron a surtout de l'ambition pour lui. Il se voit Président de L'Europe...
    Pour y parvenir, il est prêt à sacrifier, sinon la France, en tous cas les français; je le crains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce jeune homme est un ambitieux qui se heurtera à des réalités qui pour le moment le dépassent encore.

      Supprimer
  4. C'est avec ferveur que nous attendons le fruit de votre créativité, cher Fredi...

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.