dimanche, mai 13, 2018

Mercy




Mercy, ô oui mercy mille fois.
Mercy d'être ce peuple aveugle qui, avec constance, porte au pouvoir des gens qui vous méprisent. Mercy d'avoir encore une fois porté à l'Elysée un président qui manie si bien l'impôt et si peu la défense de vos frontières, de votre nation. Mercy pour votre généreux droit du sol, votre nationalité si facilement accessible (on me dit que vous avez une sénatrice trinationale qui prend volontiers notre défense ? quel merveilleux pays que le vôtre !), mercy à votre ministre de l'intérieur à la voix chevrotante qui signale si bien au monde entier votre pays malade, comme l'odeur de putréfaction indique le cadavre du mouton aux rapaces. Mercy enfin à tous vos politiques et penseurs qui demeurent interdits, s’interdisent, restent tétanisés devant l’action pourtant nécessaire. Ils ont voulu le pouvoir mais renoncent à l’exercer (comme tant d’autres avant eux), tremblent à l’idée d’une condamnation morale d’un président d’association qui ne représente que lui, d'un magnat multimilliardaire qui ne rêve que notre ruine.
Mercy pour votre loi "asile et immigration" : j'en ris encore.
Je n'oublie pas le procureur Moulins et son indéfectible dévouement, lui qui voit un wek-end sur deux son repos bousillé.
Mercy pour finir d'être ce peuple sans roi, sans guide ni chef et si magnifiquement émasculé.
Je ne regrette qu'une seule chose au fond : mon piètre score hier soir à l'Eurovision.
Mais mon coup de couteau fut parfait.

6 commentaires:

  1. Je comprends, ça énerve ! D'autant mieux que je suis Suisse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah...
      Quel rapport avec votre charmant pays ?

      Supprimer
  2. Le contraste avec le vôtre à certains égards (politiques et sociaux s'entend)...

    RépondreSupprimer
  3. Dieu mercy, ils sont arrivés très loin et ils ont été nuls ( parait-il..) imaginez qu'ils soient arrivés en tête, nous aurions eu cette daube sur toutes les ondes pendant des semaines

    RépondreSupprimer
  4. L'islam n'est pas un pays ni un groupe terroriste.

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.