7/01/2018

1er juillet




Le premier juillet est une date maudite. C'est celle des mauvaises nouvelles, des augmentations sournoises, des obligations de rouler au pas et la liste malheureusement ne s'arrête pas là.
Et c'est cette date que Fredi, votre serviteur, choisit il y a 57 ans pour voir le jour.
Peut-on pour autant m'inclure dans la liste des mauvaises nouvelles du 1er juillet ?
Je vous laisse juges.

8 commentaires:


  1. Mais non, Fredi(si vous me permettez),

    Bien au contraire, votre naissance fut pour nous qui vous lisons (depuis trop peu de temps, il est vrai, hélas) un bienfait pour vos futurs lecteurs et nous en sommes persuadés, pour cette planète.

    Mais avec mon épouse, un heureux hasard, alors, nous aurait fait retarder par précaution d'un jour la date de convoler en justes noces voila 52 ans ?...

    Bon anniversaire donc, à vous Fredi, et que cette année vous soit légère... et que l'année prochaine nous soyons tous réunis... mais vous connaissez la chanson. Et en chansons, vous nous avez aussi gâté bien souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelque chose, me dit, que vous êtes.... en train (!) de vous foutre gentiment de ma gueule...,,,???

      Supprimer
  2. OH j'avions loupé ça ! donc très bon anniversaire cher Fredi, naitre un 1er juillet, c'est bien, c'est les BB d'été qui profitent le mieux du bon air et du soleil , prenez soin de vous, puis-je me permettre une bise toute amicale ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. puis-je me permettre une bise toute amicale ?
      Mais comment !
      Je la reçois avec grand plaisir.

      Supprimer
  3. Cinquante-sept ans, c'est le bel âge: assez de temps devant soi pour assister au spectacle de la catastrophe finale, démographique, environnementale, politique et pas trop pour ne ps à subir longtemps les conséquences pénibles de cette catastrophe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mistigri sera pour mes enfants.

      Supprimer
  4. Cher Fredi,
    Je vous souhaite un délicieux anniversaire, avec beaucoup de chaleur humaine, des petites gâteries et surtout des bonnes choses à manger !
    Je sors d'un séjour de 15 jours à l'hôpital et suis un peu déphasée dans ce monde bizarre.
    Au plaisir de vous lire et rendez-vous sur mon blog Seuil critique quand j'aurai rédigé un nouvel article d'ici la fin de la semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Barbara je vous souhaite un bon rétablissement.
      Au plaisir de vous lire également.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.