mercredi, novembre 07, 2018

La mémoire impossible




C'est assez étonnant cette polémique sur l'hommage qu'il conviendrait ou pas de faire à Pétain.
Beaucoup voudraient enjamber le Chemin des Dames  pour se rendre directement au Vél d'Hiv, oublier ce génocide que le maréchal tenta de limiter au possible : celui du peuple français.
Permettez pour une fois que nous nous souvenions de nos morts avant de ceux qui suivirent, il n'y aura plus beaucoup d'occasions.
Un peu de décence .

3 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord.Même pour la période 40-45 les choses n'ont pas été aussi simples qu'on nous veut faire accroire.

    RépondreSupprimer
  2. Les grands donneurs de leçons de maintenant, qu'auraient-ils fait en 40 ? vu la façon dont ils se conduisent aujourd'hui, on a tout lieu de penser que ça nous aurait fait de bons collabos chantant " maréchal nous voilà" Pétain fût un grand soldat, il ne faut pas se tromper de guerre et puis c'est marrant ce sont les mêmes qui donnent un quitus à un traitre comme Audin

    RépondreSupprimer
  3. Etrange, mes commentaires ne s'affichent pas chez vous...

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.