jeudi, juillet 18, 2019

Une bonne décision





Le mois dernier, une infirmière du département s'est vue refuser sa demande de naturalisation, pour deux ans, au motif du «non respect de la loi.
[...]
L'infirmière, qui cumule trois emplois et effectue en moyenne près de 271 heures de travail pas mois, soit 59 heures de travail par semaine, est considérée en infraction "au regard de la réglementation sur le temps de travail en France".
Source.

Ben oui mais je comprends la décision de la préfecture : on n'est pas habitués nous autres !
C'est un très mauvais exemple qu'elle donnait !
Va falloir apprendre à se calmer Madame...

6 commentaires:

  1. Ben oui, mais si le quota était atteint grâce aux étrangers qui ne viennent en France pour ne pas travailler, conformément à la loi ?
    Hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûr de bien comprendre Bedeau...

      Supprimer
  2. Il doit vouloir dire qu'avec ceux qui se contentent des aides sociales, ça fait une moyenne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui !
      Certes certes !
      Dans ce sens là je comprends...
      😊

      Supprimer
    2. merci à Pangloss pour l'explication !
      (moi, j'arrive trop tard...)

      Supprimer
  3. Pourtant la Sécu a bien trouvé des infirmières qui travaillent soixante heures par jour...ah oui mais elles ont déjà la nationalité, on ne risque pas de la leur retirer!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.