mardi, décembre 10, 2019

Dans la rue avec la CGT




Je sais bien que le titre de ce billet doit piquer les yeux de certains. Mais quoi ! Dans la rue j'y fus aux côtés des Gilets Jaunes, de la Manif pour Tous, alors pourquoi pas la CGT... Et puis ça me rappelle ma jeunesse militante.
Et puis surtout je n'ai pas à me justifier.

Aujourd'hui donc j'ai rejoins la manif, à son point de départ, la place Vauban. A pinces pardi, vu que des métros y'en avait guère. On peut dire que j'ai fait deux fois la manif vu que son terminus c'était le Lion de Belfort, à Denfert, à quatre pas de ma maison.
Place Vauban j'ai eu l'impression, vite démentie, que la manif allait faire un flop. Mais à 14:30 quand elle a enfin démarré, c'est un cortège immense qui s'est mis en marche, foule joyeuse dans laquelle les générations étaient à peu près équitablement représentées avec toutefois l'avantage aux seniors.
S'il faut comparer avec une manif de gilets jaunes, ce que ces derniers n'ont jamais eu, ce sont les merguez, la musique et  les ballons. Aaaah les ballons... ça vous égaie tout de suite une manifestation les ballons !
Dans ce billet exceptionnel à plus d'un titre, on verra de belles photos (cliquables comme toujours), une voyageuse un peu perdue, des slogans plus ou moins inspirés, on entendra les sons du jour et même, et même...oui... sur ce site... une interview volée de Mélenchon. Le son n'est pas parfait mais tout de même, tout de même... on ne pourra pas dire que DEMAIN A L'AURORE n'aura pas tout fait pour vous faire un compte-rendu exhaustif de la mobilisation du jour, tout fait pour vous éviter d'aller vous planter devant BFM ou LCI.
La manif s'est donc terminée à Denfert, transformée pour l'occasion en véritable piège à Black Blocs. Même le manifestant le plus honnête avait du mal à s'en extraire, le but de toute évidence étant de séparer le bon grain de l'ivraie, mais mon sentiment général c'est que nous avons été en présence d'un vrai succès en terme de nombre et de bon déroulement de la manifestation.














Et enfin la fameuse interview :











4 commentaires:

  1. une belle manif sans démolisseurs patentés, c'est chouette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai. Comme un retour aux fondamentaux. Mais le côté anarchiste et spontané des gilets jaunes me manque un peu...

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.